Grâce présidentielle : Jacqueline Sauvage est libérable mais reste condamnée

Grâce présidentielle : Jacqueline Sauvage est libérable mais reste condamnée

Pour les proches de Jacqueline Sauvage, la grâce partielle accordée par François Hollande est "une vraie victoire, un moment historique". Alors qu'elle devait rester cinq ans en prison, Jacqueline Sauvage est désormais éligible à une remise en liberté. Elle devra d'abord être examinée par des psychiatres pour déterminer son degré de dangerosité, car elle reste "coupable de meurtre".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Funérailles du prince Philip : William et Harry se sont-ils réconciliés ?

Lire et commenter