Grand chassé-croisé de palmiers à Nice

FRANCE

TRAVAUX - L'aménagement de la ligne 2 du tramway de Nice nécessite de déplacer des dizaines de palmiers. Une opération qui implique de lourds moyens.

A Nice ces jours-ci, le porte-char ne sert pas qu'à transporter les blindés historiques présents au défilé militaire commémorant le 70ème anniversaire de la libération de Nice. On y charge aussi des arbres ! Ou plus précisément des palmiers géants comme le grand Washingtonia qui poussait depuis des décennies dans le square Durandy. "Il va être replanté dans l'Eco Vallée, sur le site de l'UFR Staps" précise Jean-Michel Meuriot, l'expert botaniste de la ville de Nice.

Cette transplantation spectaculaire est imposée par les travaux d'aménagement de la ligne 2 du tramway. "Nous avons l'habitude de réaliser des transplantations d'arbres, mais cette année il y en a un nombre record, souligne Jean-Michel Meuriot. La technique est heureusement rôdée : "on cercle avec une mini-pelle autour du tronc pour couper les racines et on soulève. C'est assez facile pour les palmiers, qui ont peu de racines".

"Remise en forme" en pépinière

Tous les arbres du jardin Durandy vont ainsi disparaitre pour permettre le creusement de la future station souterraine. Neuf palmiers, cinq Jacarandas – l'arbre à fleurs bleues - et un pin sont en cours de déménagement. Même opération à Grosso, où 41 palmiers et un gros olivier sont en passe d'être déplacés. Les petits palmiers ont déjà été replantés sur le terre-plein central de la Prom, au niveau de Carras. Les plus gros spécimen seront placés sous surveillance durant un an à la pépinière municipale pour un "stage de remise en forme".

Lire et commenter