Grande barrière de corail : l'Unesco tire la sonnette d'alarme

DirectLCI
L'Unesco a condamné jeudi le feu vert des autorités australiennes au déversement de gravats de dragage dans les eaux de la Grande barrière de corail, menaçant de la placer sur la liste des sites du Patrimoine mondial en péril.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter