Greenpeace : "Il faut fermer Fessenheim et il n'y a pas que cette centrale"

Greenpeace : "Il faut fermer Fessenheim et il n'y a pas que cette centrale"

Soixante militants se sont introduits mardi matin dans l'enceinte de la centrale nucléaire de Fessenheim. "Nous avons voulu envoyer un message aux deux chefs d’État français et allemand pour leur dire d'engager une transition énergétique en Europe" explique Cyrille Cormier, chargé des questions énergie climat Greenpeace.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Lire et commenter