Grenoble : Unis pour construire une salle de classe au Sénégal

Grenoble : Unis pour construire une salle de classe au Sénégal

DirectLCI
HUMANITAIRE - Ils n’ont que 30 jours pour réunir 7 500€... Une quinzaine d’étudiants de l’école d’ingénieurs Grenoble INP, tous membres de l’association étudiante Solida’rire, viennent de lancer une campagne de crowdfunding de 1000€ pour les aider à financer la construction d’une salle de classe d'un collège de N’Doffane, au Sénégal.

Après une première édition réussie , ils remettent le couvert ! Alors que 13 étudiants avaient déjà participé l'an dernier à la construction d’une salle de classe pour une école primaire accueillant aujourd’hui 20 élèves à Keur Baka (Sénégal), une quinzaine de jeunes de l'école d'ingénieurs Grenoble INP, membres de l'association  Solida'rire , se sont engagés cette année à construire une nouvelle salle de classe dans un collège de la ville de N'Doffane (Sénégal), en partenariat avec l'association sénégalaise, les Viviers du Laghem.

"J’ai été vraiment touchée par ce projet, qui concerne directement les enfants. C’est aussi une manière d‘entrer en contact avec eux pour leur proposer du soutien scolaire, des animations", précise Marie Sonier, responsable du projet et étudiante en première année à  Grenoble INP .

Objectif : 7 500 €

Si les étudiants parviennent à atteindre leur objectif de 7500€ ( dont 1 000 € financés via la plateforme Ulule), ils partiront en deux groupes entre le 10 juin et le 7 août prochains, pour participer à la construction et coordonner les opérations sur place. "C’est beaucoup d’investissement personnel car nous payons chacun notre billet d’avion. Sur place, nous serons logés par des familles, mais nous contribuerons à l’achat de l’alimentation et aux frais d’électricité", explique Marie.

La plateforme Ulule constituera en effet un canal supplémentaire pour recevoir des dons : "Nous avons lancé d’autres actions comme la vente de viennoiseries, de calendriers, de bracelets, et nous sommes en train d’organiser un concert et une tombola pour financer la totalité du projet", ajoute-t-elle.

Plus d'articles