Grève à Air France: l'aéroport Toulouse Blagnac a déjà perdu 1 million d'euros

SOCIAL – Le mouvement de grève des pilotes d'Air France impacte l'activité économique de l'aéroport Toulouse-Blagnac. Boutiques, taxis et loueurs de voitures ont vu leur activité baisser de près de 15% en dix jours.

L a grève des pilotes d'Air France exaspère les passagers... Elle désespère aussi les commerçants des aéroports, comme à Toulouse-Blagnac. L'activité économique autour et dans la plate-forme aéroportuaire subit de plein fouet le mouvement social.

Les conséquences sont particulièrement sensibles quand on sait que le trafic d'Air France représente 50% des voyageurs au départ et à l'arrivée de la Ville Rose. "En dix jours nous avons perdu 1 million d'euros", commente-t-on au sein de la direction de l'aéroport. Les recettes sur les places de parking sont à la baisse ainsi que la taxe voyageur : chaque jour, l'aéroport où 75% de vols sont annulés en moyenne depuis le 15 septembre, perd entre 7000 et 8000 voyageurs. "Cela aurait pu être un bon mois de septembre, finalement il sera moyen", concède Nathalie Millet, directrice d'Elior qui gère huit points de restauration et 100 emplois au sein de l'aéroport. La dirigeante estime que la perte du chiffre d'affaires se monte à 15%. "Mais pas de quoi mettre notre activité en péril", ajoute-t-elle.

160 sandwiches vendus par jour au lieu de 250

Derrière les comptoirs des boutiques de la galerie marchande de Toulouse Blagnac, on s'accommode tant bien que mal de la situation. "Le manque à gagner est surtout visible le matin, les vagues de clients sont moins importantes", note Amanda qui gère une enseigne spécialisée dans les confiseries.

A deux pas du principal guichet d'enregistrement d'Air France, la sandwicherie "Paul" doit aussi faire face à la baisse de fréquentation de clientèle. "Habituellement on vend 250 sandwiches par jour, là on en écoule que 160", témoignent Maxime et Tiphaine, les deux vendeurs, obligés de réajuster à la baisse les stocks de denrées périssables en fonction de la fréquentation. Une situation qui pourrait s'améliorer dans les prochains jours. Ce mercredi,  la direction d'Air France a en effet confirmé la reprise des négociations avec les syndicats "dans un souci d'arriver à une résolution rapide du conflit".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Neige-verglas : 11 départements toujours placés en vigilance orange

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.