Grève des cheminots lyonnais : des usagers contre-attaquent

Grève des cheminots lyonnais : des usagers contre-attaquent

SOCIAL - Alors que le conflit va entrer vendredi dans son dixième jour de grève, des voyageurs souhaitent faire part de leur ras-le-bol. C'est notamment le cas sur le ligne Lyon/Saint-Etienne.

Et de dix. Ce vendredi, les cheminots lyonnais entameront leur dixième jour de grève consécutif. Ils protestent encore et toujours contre le projet de réforme ferroviaire dont les "seuls objectifs" sont, selon les syndicats Sud-Rail et CGT, "d'éclater définitivement l'entreprise publique SNCF avant la privatisation et de renforcer le dumping social en aggravant les conditions du travail de tous les salariés du secteur."

Ce jeudi, environ 450 cheminots se sont rassemblés devant l'hôtel de Région à la Confluence pour réaffirmer leurs craintes par rapport au projet de loi. De leur côté, les usagers sont à bout. Si certains comprennent la mobilisation des grévistes, la plupart commence à perdre patience.

"Cette durée n'est pas acceptable"

L'Association de défense des usagers de la ligne Lyon/Saint-Etienne (Adulst) a même décidé de lancer des actions symboliques pour matérialiser leur "ras-le-bol". "Les journées de galère s'enchaînent, soupire Mathieu Gouttefangeas, son porte-parole, qui effectue quotidiennement le trajet Saint-Chamond-Lyon. La difficulté, c'est que le service minimum n'est pas garanti. Des syndicalistes vont jusqu'à se mettre physiquement au milieu des voies pour empêcher les trains de circuler. On peut comprendre la grève au début, mais cette durée n'est pas acceptable."

L'Adulst demande donc symboliquement aux 35 000 voyageurs de la ligne de "refuser de présenter leurs titres de transport aux contrôleurs". Par ailleurs, de faux billets de trains avec la mention "Usagers en Grève" inscrite dessus seront bientôt distribués.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : la mortalité liée au virus aux États-Unis cette année remet-elle en cause la vaccination ?

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

"Danse avec les stars" : Elsa Bois, la partenaire de Michou, se sépare de son compagnon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.