Grève des taxis : des journalistes de LCI "gazés" par des chauffeurs

DirectLCI
"Un petit groupe de chauffeurs de taxi installé près de Porte maillot nous a mal accueilli estimant que les médias roulent pour Uber" a déclaré Anne-Chloé Bottet, envoyée spéciale de LCI, qui a eu droit au gaz lacrymogène. Des hommes de la sécurité interne des taxis ont cependant calmé le jeu.

Plus d'articles