Griezmann : "On s'est dit qu'il fallait se bouger le cul sinon on allait passer pour des cons"

DirectLCI
Après la première mi-temps lundi, la France menée 1-0 était dans tourmente. Antoine Griezmann est revenu lundi en conférence de presse sur ce qu'il s'était dit dans les vestiaires avant de reprendre le match et de marquer deux buts. "On s'est dit qu'il fallait se bouger le cul sinon on allait passer pour des cons", a expliqué l'attaquant

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter