Guerre des chauffeurs, les VTC dans la rue : "Il ne faut pas assassiner un secteur pour en faire vivre un autre"

France
DirectLCI
"Il ne faut pas assassiner un secteur pour en faire vivre un autre", a déclaré Ali Soulei, chauffeur de VTC. Pour la troisième journée consécutive de protestation, 140 VTC environ étaient rassemblées cet après-midi place de la Nation. Dans la matinée des chauffeurs ont bloqué l'accès à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle depuis l'autoroute A1. Des chauffeurs inquiets pour leurs emplois après les concessions accordées aux taxis par Manuel Valls.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter