"Happy" en Iran : les internautes mobilisés pour le réalisateur

DirectLCI
Avec Emmanuel Raoul. Les six jeunes Iraniens arrêtés pour leur reprise de "Happy" de Pharell Williams ont été libérés sous caution mais le réalisateur lui est toujours sous écrous. des Iraniens dénoncent cette situation avec humour et un sens certain de la provocation sur youtube

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter