Haute-Garonne : contre vents et marées, ces retraités ne quitteront pas leur logement en péril

DirectLCI
En juin 2013, la Garonne était victime de terribles inondations. Deux ans plus tard, certains logements témoignent encore des nombreux dégâts. Un couple d'octogénaires de Pointis-de-Rivière ne souhaite pourtant pas quitter leur maison, située à 10 mètres d'un trou béant. En cause, un différend sur les indemnisations.

Sur le même sujet

Lire et commenter