Haute-Garonne : le balai des moissonneuses-batteuses a repris dans les champs

DirectLCI
À Aureville, les agriculteurs ont commencé les moissons de blé, puis ce sera le colza et l’orge. Entre un levé aux aurores et un couché tardif, ils ont entamé une véritable course contre la montre. Objectif : défier une météo capricieuse, car, pour moissonner, les cultures doivent être bien sèche.

Sur le même sujet

Lire et commenter