Hautes-Pyrénées : un père de famille tue ses deux enfants et se suicide

Hautes-Pyrénées : un père de famille tue ses deux enfants et se suicide

FAIT DIVERS - Le drame est survenu ce jeudi à Argelès-Gazost dans les Hautes-Pyrénées. Le mari avait lancé un appel à témoin fin janvier suite à la disparition de son épouse réapparue depuis. On ignore pour l'instant les circonstances de ce double meurtre et du suicide.

Un drame familial. Un père de famille a tué deux de ses enfants avant de mettre fin à ses jours, ce  jeudi dans les Hautes-Pyrénées."Nous sommes en présence de trois corps à l'étage de la maison, le père et ses deux enfants les plus jeunes (sur quatre).", a indiqué le procureur de la République, Chantal Firmigier-Michel, qui s'est rendu sur place à Argelès-Gazost.

Les premiers éléménts de l'enquête montre que "le père aurait donné la mort à ses deux enfants et se serait ensuite suicidé avec une arme de gros calibre qui se trouverait sous son corps", a précisé la magistrate.

Sa femme était partie à la suite d'un "différend familial"

Sur les circonstances du drame qui se serait déroulé "en tout début d'après-midi", Mme Firmigier-Michel a déclaré qu'il y avait "un contexte de séparation" du couple. L'épouse était partie de la maison pendant une semaine, amenant le mari à demander le lancement d'un avis de recherche. Cette dernière "n'est pas encore au courant de l'ampleur du drame", a ajouté le procureur. 

Selon le site Internet de la Dépêche du midi , la femme de 38 ans aurait disparu fin janvier à la suite d'un "différend familial" avant de réapparaître le 28.Une autopsie sera pratiquée vendredi tandis que l'enquête va d'abord commencer auprès des proches des victimes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.