Hollande: "je n'accepterai jamais" que les policiers "soient l'objet de diffamations ou d'insultes"

DirectLCI
François Hollande a déclaré vendredi qu'il n'accepterait "jamais qu'un policier ou un gendarme soit pris à partie" et "pas d'avantage qu'ils soient victimes de diffamations ou d'insultes", lors de la cérémonie d'hommage au policier et à sa compagne assassinés lundi à Magnanville.

Sur le même sujet

Lire et commenter