Homme tué à coups de pierre : le frère mis en examen et écroué

Homme tué à coups de pierre : le frère mis en examen et écroué

FAIT DIVERS - Il disait avoir tué son frères à coups de pierre. L'homme entendu par les gendarmes depuis samedi dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un homme retrouvé mutilé non loin de Grasse a été mis en examen et écroué. De nombreuses zones d'ombres restent à éclaircir.

L'enquête progresse. Un homme de 51 ans a été mis en examen et écroué hier pour l'assassinat de son frère à coups de pierres dans la région de Grasse. Les motivations qui l’ont poussé à un tel geste restent à ce jour toujours très floues.

L'homme, qui a avoué son crime perpétré samedi, est un chauffeur de bus en arrêt maladie vivant dans la commune de Pégomas. Son frère cadet de 39 ans, un artisan-maçon qui vivait à Grasse, avait été retrouvé mort dimanche devant une ancienne bergerie. L'autopsie doit avoir lieu jeudi pour déterminer les causes exactes de sa mort.

Le présumé meurtrier a "évoqué un différend avec son frère, sans donner de détails", a précisé le procureur de Grasse. Les frères se seraient jetés mutuellement des pierres, selon les dires de l'homme écroué, qui estime que "l'une des pierres" aurait provoqué la mort.

Une version des faits incompatible avec les lésions constatées sur le corps

Toutefois le procureur a ajouté que les lésions constatées sur le corps de la victime étaient incompatibles avec la version des faits donnée par l'auteur présumé des coups. Il note encore "beaucoup de zones d'ombres", dans un acte qui "pourrait avoir été prémédité" Plusieurs questions restent en suspens. Pourquoi le prévenu a-t-il amené la victime dans cet endroit isolé ? Quelles étaient ses motivations ? L'enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Grasse.

L'auteur des faits, "en état de choc", avait eu un accident de voiture samedi après les faits et avait été transporté à l'hôpital. C'est au personnel soignant qu'il avait avoué avoir tué son frère cadet. Il a indiqué avoir provoqué l'accident de voiture pour se donner la mort.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.