Hôpitaux : des effectifs insuffisants et une charge de travail trop importante à l’origine de l’absentéisme

DirectLCI
Le passage aux 35 heures en 2002 dans les hôpitaux devait permettre de créer 37.000 emplois supplémentaires. Hors, comme l’explique la spécialiste santé de TF1 Caroline Bayle, l’hôpital français "manque de bras". Paradoxalement, en parallèle des arrêts maladies, près de 5 millions de jours de RTT dorment sur les comptes épargnes temps, soit la mise en vacances de 6.000 personnels soignants pendant un an. En moyenne, le personnel soignant est absent près de 2 jours par mois pendant l’année.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter