Hospitalisé après un jet de grenade par la police, son avocat veut ouvrir une information judiciare

DirectLCI
Le 26 mai dernier, en marge de la mobilisation contre la loi travail, un jeune homme est blessé à la tête et tombe dans le coma. Romain, 28 ans, prétend que ses blessures sont dues à une grenade de désencerclement lancée par des policiers. Après la détonation, le jeune homme s'effondre. Selon les policiers, l'utilisation de cette arme était indispensable. L’avocat de Romain parle de disproportion entre la menace et la réponse et exige l'ouverture d'une information judiciaire. La victime vient de sortir du coma.

Sur le même sujet

Lire et commenter