Huan Huan, la femelle panda du zoo de Beauval, va accoucher

DirectLCI
CARNET BLANC ET NOIR - La célèbre pensionnaire du non moins célèbre zoo du Loir-et-Cher va donner naissance à un petit ursidé, au début du mois d'août.

Il s'agit d'un petit (et heureux) événement dans le monde zoologique, et d'une première en France. Installée au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) depuis maintenant cinq ans, la panda Huan Huan attend un heureux événement, a annoncé la direction de l'établissement, mercredi 26 juillet, rendant publics les résultats d'une échographie réalisée voilà une dizaine de jours. 


Le résultat d'une insémination artificielle réalisée effectuée au début du mois de juin, et qui va marquer les mémoires. D'abord parce que, selon le décompte du zoo, seuls trois pandas étaient nés en 2016... dans toute l'Europe. Et ensuite parce que le bébé panda qui vit encore dans l'utérus de l'ursidée va grossir les rangs d'une population extrêmement faible en dehors de la Chine : ils ne sont que 19 à vivre dans le monde, en dehors de l'Empire du Milieu.

"Le plus dur est fait"

Une faible fécondité qui s'explique par la fragilité du panda en dehors de son habitat naturel, lequel est menacé par la déforestation. Et qui est encore moins aidé par le fait que le panda ne dispose pas d'une libido particulièrement élevée, encore plus quand l'animal est en captivité, et d'une période fécondité très courte (48 heures par an). Raison pour laquelle les encadrants du zoo ne sont plus inquiets sur la suite des opérations.


En effet, après avoir tenté de faire s'accoupler Huan Huan et son mâle Yuan Zi, la méthode de l'insémination a été privilégiée (malgré l'échec de 2016), permettant le début de sa gestation. Deux étapes passées avec succès. "Le plus dur est fait", s'est réjoui auprès de 20 Minutes le vétérinaire du zoo Antoine Leclerc, qui prévoit une naissance le "entre le 4 et le 5 août". Ou quand un mammifère d'une centaine de kilos va mettre au monde une peluche d'une centaine de grammes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter