Il avait racheté 18 000 euros un ticket de Millionnaire… falsifié

Il avait racheté 18 000 euros un ticket de Millionnaire… falsifié

INSOLITE - Le restaurateur rêvait de passer dans l’émission de télévision. Alors quand un client lui a proposé de racheter un ticket gagnant, il n’a pas hésité…

"Le million !" "Le million !" Le public qui scande, le sourire Colgate de l’animateur Philippe Risoli, la roue qui tourne, tourne… Le million est gagné ? Hé non ! Le Millionnaire, cette émission de télévision qui permet, en lançant une roue, de gagner un million, a fait longtemps rêver un restaurateur de Lanester, près de Lorient, en Bretagne. L’histoire est rapportée mardi par Ouest-France.

En 2007, dans le bistrot qu’il tient, il croit tomber enfin sur la chance de sa vie. Il prend la commande d’un client. Celui-ci est en train de claironner dans le bar qu’il est gagnant d’un ticket de Millionnaire, et agite en l’air un ticket doté des trois étoiles, le sésame pour aller participer à l’émission, tourner la roue, et remporter entre 20 000 et un million d’euros. Le client propose au restaurateur de lui vendre son bout de papier, pour 18 000 euros. En garantie, il passe même un coup de fil à un représentant de la section lorientaise de la française des jeux, pour garantir la validité du coupon. Pourquoi se méfier ?

"C'est dur de se faire couillonner"

Le restaurateur a des étoiles plein les yeux. Se voit sans doute déjà sur le plateau, en train de prendre son élan pour tourner la roue. Banco, il paie cash les 18 000 euros. Mais une fois le client parti et la magie un peu redescendue, le bistrotier est pris d’un doute. Regarde son ticket. Une des trois étoiles lui semble "ne pas avoir le même aspect que les autres". Soupçon.

Il appelle la Française des jeux, qui lui confirme que son ticket a bien été falsifié. L’habitant de Lanester a porté plainte. L’escroc, âgé de 42 ans, a finalement été identifié. Il a été condamné lundi par le tribunal de Lorient à un an de prison avec sursis. Ainsi que le remboursement du ticket. Le restaurateur témoigne avoir fini par "tourner la page", mais conclut : "C’est dur de se faire couillonner".
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

"Parfois, je m'auto-énerve" : la joueuse de tennis Alizé Lim se confie sur son expérience de HPI

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.