Il retrouve son vélo volé sur Le Bon Coin, et monte un piège avec la police

Il retrouve son vélo volé sur Le Bon Coin, et monte un piège avec la police
FRANCE

FAIT DIVERS – A Nantes, le propriétaire d’un vélo, victime d’un cambriolage, a retrouvé son bien en vente sur internet. Un piège a été élaboré avec la police pour prendre les malfaiteurs en flagrant délit…

On trouve de tout sur le Bon Coi n. Vraiment de tout. Même des objets volés. C’est pour cela qu’un habitant de Rezé, qui s’était fait cambrioler, est allé jeter un œil sur le site de revente d’objets. Histoire de voir s’il ne repérait pas ses biens. Et ça n’a pas raté. 

La semaine dernière, des voleurs cambriolent un pavillon de Rezé, dans la banlieue de Nantes, et embarquent un beau vélo, que son propriétaire avait acheté 500 euros. Lui porte plainte. Mais il tient à son deux-roues "qui est spécial, et qu’on ne trouve pas encore partout", note  Ouest-France  qui rapporte l'histoire. Il mène donc sa petite enquête… et va regarder sur le site du Bon Coin. Pour voir si, à tout hasard, l’un des voleurs ne l’aurait pas mis en vente dessus.

Des policiers en planque au rendez-vous

Ça ne loupe pas : il retrouve son bien, ou un appareil qui y ressemble très fortement, mis à prix à 200 euros. Il se porte acquéreur. Mais appelle, en parallèle, la police. Et ensemble, ils élaborent un piège. Comme prévu, la victime négocie le prix avec le vendeur, se présente au rendez-vous, convenu samedi dernier à la gare sud de Nantes. S’il s’avère que le vélo présenté est bien le sien, il devra avertir des policiers en embuscade derrière, par un signal simple : il monte sur la selle.

Sur les lieux, le propriétaire reconnaît bien son deux-roues. Il monte dessus, les policiers planqués surgissent. Le voleur tente de s’enfuir, avant d’être finalement rattrapé. Le revendeur est en fait un adolescent, âgé de 14 ans. Placé en garde à vue, il assure n’avoir rien à voir avec le vol : on lui aurait uniquement demandé de mettre l'appareil en vente sur internet. Il a été remis en liberté. L’enquête se poursuit pour remonter la piste jusqu'aux cambrioleurs.

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent