Il se servait dans le coffre-fort au lieu de surveiller la banque

Il se servait dans le coffre-fort au lieu de surveiller la banque
FRANCE

JUSTICE - Un homme a été condamné à 8 mois de prison avec sursis pour avoir volé plus de 15 000 euros dans le coffre-fort de la banque qu'il était censé surveiller, à Fourmies (Nord). L'homme s'était servi de son badge d'accès pour s'introduire dans l'établissement.

“A qui peut-on faire confiance dès qu'il s 'agit d'argent ?” Cette phrase de Daniel Pennac illustre parfaitement l'histoire de cet agent de sécurité condamné par le tribunal correctionnel d’Avesnes-sur-Helpe pour s'être emparé de plus de 15 000 euros dans le coffre-fort d'une agence de la Caisse d'Epargne qu'il devait surveiller, selon une information de La Voix du Nord .

Par deux fois, l'homme a volontairement déclenché l'alarme de l'agence bancaire, située à Fourmies (Nord), avant de s'y introduire à l'aide de son badge d'accès. Confondu par les enregistrements de vidéosurveillance, il a écopé de 8 mois de prison avec sursis

Il s'offre une Jeep sur Leboncoin

Le 25 mars 2012, le vigile, ni vu ni connu, parvient à s'emparer de 4.225 euros. Il récidive moins d'un mois plus tard, le 25 avril, et repart cette fois-ci avec 11 000 euros. “J’avais une dette de 20.000 euros à rembourser à la sécurité sociale ”, a justifié le prévenu à l'audience.

Mais les enquêteurs découvrent que l'accusé a en réalité utilisé l'argent volé pour s'offrir une Jeep et des pneus sur Leboncoin, le tout payé en espèces. “Il avait besoin de ce véhicule pour continuer à venir au travail”, a plaidé son avocat, Me Jean-Baptiste Henniaux. “La banque, pour la sécurité, fait confiance à un agent extérieur. Et c’est lui qui la vole ”, s'est indigné l'avocat de la partie civile, Me Patrick Houssière.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent