Il s'échappe d'un commissariat de police en saluant un agent

Il s'échappe d'un commissariat de police en saluant un agent

DirectLCI
FAIT DIVERS – Un homme arrêté pour menaces de mort et outrages à Achicourt, près d'Arras (Pas-de-Calais), s'est enfui de sa cellule ouverte en sortant par la porte principale du commissariat d'Arras. Il a été condamné, jeudi, à deux mois de prison avec sursis.

Il s'est fait la belle avec la plus grande décontraction. Un homme a été condamné jeudi par le tribunal d'Arras à deux mois de prison avec sursis pour outrages à policiers, menaces de mort et évasion du commissariat d’Arras. Selon La Voix du Nord , cet homme de 35 ans, hébergé chez une connaissance, a d'abord refusé d'ouvrir à son hôte, dans la nuit du 1er au 2 juin, à Achicourt, près d'Arras (Pas-de-Calais).

Il dit bonjour à un agent

Enfermé dehors, ce dernier décide d'appeler la police. C'est en voyant les forces de l'ordre arriver que le prévenu explose de colère. Il menace alors de mort son hôte : "Je vais te trancher la gorge, je vais te crever sale boucaque". Incontrôlable et alcoolisé, il poursuit ses invectives par des outrages envers les fonctionnaires de police.

Une fois au commissariat, pour y être auditionné, l'homme pousse la porte ouverte de sa cellule. Il monte ensuite au premier étage, dit bonjour à un agent, avant de redescendre et de sortir par l'entrée principale. Le fugitif se rend ensuite tranquillement chez sa mère, où il sera une nouvelle fois interpellé. Déjà condamné pour une extorsion ayant entraîné la mort, il aurait eu peur de retourner en prison. Au final, le tribunal l'a également condamné à 105 heures de travail d’intérêt général et à verser 100 euros de dommages et intérêts à son hôte.

A LIRE AUSSI >> Caluire : soupçonné du vol d'une moto, il s’échappe du commissariat

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter