Il tire pour faire taire sa compagne atteinte d'Alzheimer

Il tire pour faire taire sa compagne atteinte d'Alzheimer

DirectLCI
FAIT DIVERS – La scène se passe mercredi soir à Ecully, près de Lyon. L'homme de 82 ans, à bout de nerfs, a tiré un coup de fusil à pompe sur le lit conjugal. Sa concubine, âgée de 93 ans, n'a pas été blessée.

"C’était pour qu’elle arrête de gueuler." Mercredi soir à Ecully (Rhône), un homme de 82 ans a tiré un coup de fusil à pompe sur le lit où dormait sa compagne, une femme de 93 ans atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Selon le journal Le Progrès , c'est une voisine du couple qui a prévenu les secours. L'octogénaire a expliqué à la police son quotidien, devenu très compliqué à supporter : cris, dispute, plaintes, sommeil difficile…

En garde à vue puis relâché

Mercredi, alors qu'il ne retrouve plus ses médicaments et qu'il soupçonne sa concubine de les avoir cachés, l'homme prend son fusil à pompe qu’il avait acheté il y a une dizaine d’années pour se protéger et, à bout de nerfs après cette énième scène, crie "tais-toi, sinon je me tue !" Puis il tire un coup de feu en direction des pieds du lit.

La vieille dame, indemne mais choquée, a été transportée l'hôpital. Les forces de l'ordre ont retrouvé une douille de calibre 12 mm sous le lit. L'octogénaire a quant à lui été placé en garde à vue et présenté au parquet ce samedi. Il a ensuite été relâché et placé sous contrôle judiciaire.
 

Plus d'articles

Sur le même sujet