Ils ne sont pas Charlie et témoignent : "Je ne suis pas d'accord avec les idées qu'ils avaient"

FRANCE
DirectLCI
SI l'immense majorité des Français est Charlie depuis les attentats de la semaine dernière, tout le monde n'adhère pas à ce slogan. De nombreux élèves de collèges et lycées ont refusé, jeudi dernier, de respecter la minute de silence en mémoire des 12 victimes du journal. Certains d'entre eux expliquent leurs raisons.
Lire et commenter