"Ils ont trouvé la faille" : la mère d'un jeune jihadiste mort en kamikaze témoigne

DirectLCI
C'est par l'Etat islamique que Marie-Agnès Choulet a appris la mort de son fils Pierre, 19 ans partie faire le jihad. Rebaptisé "Abou-Talha al-Faransi", le jeune homme est mort en kamikaze dans un attentat suicide en Irak. Aujourd'hui, sa mère ne comprend toujours comment son fils, "plutôt calme" et qui voulais devenir éducateur a pu se radicaliser.

Sur le même sujet

Lire et commenter