Ils plongent jusqu’à 50 m de profondeur : scaphandrier, un métier à risques

DirectLCI
La France compte aujourd’hui 1500 scaphandriers. Ces ouvriers soudent, bétonnent ou découpent sous l’eau : de 10m à 50m de profondeur. Fini l’armure métallique, l’équipement a aujourd’hui évolué mais pèse tout de même plus de 30 kilogrammes. En surface, deux personnes sont chargées de la sécurité de ces hommes. Elles communiquent, les guident et contrôlent leur oxygène. Considérée comme une profession à risques, les carrières n’excèdent pas une dizaine d’années.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter