Ils se mobilisent pour contrer le congrès du Front National

FRANCE
POLITIQUE – Le congrès du FN doit se tenir à Lyon les 29 et 30 novembre prochains. De nombreux collectifs, associations et syndicats appellent à une grande mobilisation. Une manifestation est notamment prévue le samedi.

Ils veulent voir Lyon "rugir" face au Front National. Alors que le parti tiendra son congrès le week-end du 29 et 30 novembre à la Cité Internationale, de nombreux collectifs, associations et syndicats réunis sous la bannière du Comité de Vigilance du Rhône (CV69) ou de la Conex (coordination Nationale contre l'extrême droite) appellent à une grande mobilisation .

Une manifestation "pacifique, déterminée et populaire" composée de plusieurs milliers de personnes venues de toute la France partira le samedi de la place Jean-Macé pour rejoindre celle des Terreaux, où un concert gratuit sera donné. Le dimanche, un forum et des ateliers autour du thème de l'extrême-droite se tiendront à la MJC Laennec-Mermoz et en mairie du VIIIe arrondissement .

Le FN "pas surpris"

"Ce n'est pas un hasard si le Front National a choisi Lyon pour son congrès, estime Armand Creus, conseiller régional Front de gauche et membre du CV69. Lyon est la capitale de la résistance et le FN souhaite récupérer cette symbolique. C'est aussi la capitale de la collaboration, et il y a un terreau d'extrême droite propice au développement de ses idées. Enfin, Lyon a récemment été un point d'ancrage très fort contre le mariage pour tous, et le parti tente de capter cet électorat."

Les organisateurs de ces actions entendent "montrer le vrai visage du Front National" face à la "banalisation du discours" du parti présidé par Marine Le Pen. "Le FN n'a pas changé, bien au contraire", insiste Elodie Lebourcq, de la Conex.

Joint par metronews, Christophe Boudot, secrétaire départemental Front National du Rhône , n'est "pas surpris" par cette mobilisation. "L'extrême gauche groupusculaire cherche à faire parler d'elle, rétorque-t-il. C'est une tribune facile pour eux. Mais cela n'entame en rien notre dynamique." Quelque 3.000 personnes sont attendues pour prendre part au congrès du FN, qui verra Marine Le Pen être reconduite à la tête du parti sous les mots d'ordre "unité et conquête".

Le site de la mobilisation : www.alyonnousfaceaufn.org

Lire et commenter