Ils veulent aider les Géotrouvetout à sortir de leur garage

Ils veulent aider les Géotrouvetout à sortir de leur garage

ENTREPRISE – Avec Busybee.io, deux jeunes Nantais veulent aider et soutenir les inventeurs à concrétiser leurs idées d’objets connectés et technologiques.

Avis aux bidouilleurs de génie ! Vous avez conçu un objet révolutionnaire, et ne savez pas comment le développer ? Busybee.io est là pour ça. Vincent Alvo et Yann Cocatrix, deux ingénieurs nantais viennent de monter cette plateforme, destinée à aider les créateurs à concrétiser leurs idées d’objets connectés.

"Il y a de plus en plus d’inventeurs, grâce aux moyens techniques qui se démocratisent", constate Vincent. Imprimantes 3D, outils de plus en plus simples à manier, mais aussi boom des Fablabs, ces lieux associatifs mettant à disposition de ceux qui le souhaitent du matériel technique, encouragent cet essor.

De l'ombre à Amazon ou twitter ?

Mais s’il est de plus en plus facile de créer son prototype, les freins sont encore nombreux pour fabriquer et commercialiser son produit à grande échelle. "Il faut démarcher les industriels, trouver des mouleurs plastiques, faire face à de nombreuses normes et certifications…", note Vincent. Avec Yann, il a lui-même été confronté au problème, quand il était lycéen : "On avait inventé des balles de jonglages lumineuses, qui changeaient de couleurs suivant la hauteur." Ils avaient fait un prototype, commencé à nouer des contacts… Mais, trop jeunes, sans argent, pas assez de temps… Leur projet est resté en sommeil.

Busybee est justement là pour accompagner les inventeurs jusqu’à la commercialisation, en prodiguant conseils, financement participatif et suivi personnalisé.  La communauté du site Internet est sollicitée et donne son avis sur des aspects très concrets : design, slogan… Les retours permettent d’ajuster le produit, de le tester. Il a l’air de plaire ? C’est parti, l'entrepreneur peut passer au prototype et lancer un financement participatif. La somme recueillie, l’inventeur est assisté pour industrialiser son produit.

La plateforme accueille déjà plusieurs projets, comme Keewi, un phare de vélo qui permet, en roulant, de charger sa batterie de téléphone, tout en faisant tableau de bord ; ou encore Captain Jack, une prise qui permet de connecter des anciens systèmes Hi-Fi aux nouveaux appareils multimédias sans fils. Vincent et Yann vont présenter leur plateforme début novembre au Web Summit de Dublin, le plus grand rassemblement européen du numérique. Amazon, Google ou encore Twitter seront là. Attention, Busybee, la plateforme des jeunes inventeurs, pourrait bien leur faire de l’ombre…

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Israël intensifie ses frappes sur Gaza, les vols vers l'aéroport de Tel-Aviv détournés

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Israël sous le choc après la diffusion du lynchage d’un homme en direct à la télévision

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.