Immigration : en cas de refus d'asile, que deviennent les migrants en France ?

DirectLCI
L'évacuation des migrants regroupés Porte de La Chapelle, en plein cœur de Paris, rappelle que la situation de ces personnes est compliquée. Tous ces migrants sont régis par la convention de Genève qui dit : "Sont réfugiés, tous ceux qui sont persécutés dans leurs pays. Les Érythréens sont classés prioritaires pour être accueillis en tant que réfugiés". En cas de refus, ils ont l'obligation de quitter le territoire.

Plus d'articles