Immobilier : un marchand de listes devant la justice

Une agence est accusée d'avoir facturé jusqu'à 290 euros à ses clients pour une liste d'annonces de logements fantômes. Les associations de consommateurs ont porté l'affaire en justice pour pratique commerciale trompeuse.
FRANCE

Une agence est accusée d'avoir facturé jusqu'à 290 euros à ses clients pour une liste d'annonces de logements fantômes. Les associations de consommateurs ont porté l'affaire en justice pour pratique commerciale trompeuse.
Lire et commenter