Inquiétude après la disparition d'une prof d'anglais en Ariège

Inquiétude après la disparition d'une prof d'anglais en Ariège

France
DirectLCI
FAIT-DIVERS – Missao Guy n'a plus été revue depuis une semaine. Les dernières traces de cette enseignante toulousaine amènent les enquêteurs en Ariège où elle avait prévu de faire une randonnée en montagne.

Les proches de Missao Guy sont inquiets. Les amis et la famille de cette professeur d'anglais du lycée Bellevue n'ont plus de ses nouvelles depuis une semaine. "Les dernières personnes qui l'ont vue le 11 mars dernier sont les musiciens du groupe avec qui elle joue", explique Miyako Guy, sa sœur.

Depuis cette date, plus personne n'a de nouvelles de Missao alors qu'elle avait expliqué à des amis vouloir se rendre en milieu de semaine dernière en Ariège pour faire une randonnée. "Mais quand elle ne s'est pas présentée vendredi soir au rendez-vous fixé avec son groupe pour aller jouer à Brive-la-Gaillarde, nous nous sommes inquiétés", ajoute Miyako. Les premiers éléments récoltés par la famille et les enquêteurs établissent que Missao Guy avait réservé un billet de train le 12 mars entre Toulouse et Foix (Ariège). C'est d'ailleurs dans le secteur de Ganac, près de la préfecture ariégeoise, que le téléphone portable de la prof d'anglais a été localisé pour la dernière fois le 14 mars.

Décrite comme enjouée

Un appel à témoins a été lancé (voir encadré) et une dizaine de gendarmes des brigades de La Bastide de Sérou et Pamiers, aidés d'un équipage cynophile, patrouillent la zone depuis lundi. Située en moyenne montagne entre 400 et 1000 mètres d'altitude, le secteur boisé regorge de nombreux chemins de randonnée.

Cette disparition est jugée d'autant plus inquiétante que Missao est décrite par sa famille comme étant "enjouée" et "aimant vivre entourée de ses amis".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter