Insémination post-mortem : le Conseil d'Etat favorable à un transfert de sperme

DirectLCI
Marina Gonzalez souhaite mettre au monde un enfant grâce au sperme congelé de son mari décédé. Le Conseil d'Etat a donné un avis favorable au transfert du sperme vers l'Espagne, où cette procédure est légale jusqu'à un an après le décès.

Sur le même sujet

Lire et commenter