Insémination post-mortem : le Conseil d'Etat favorable à un transfert de sperme

Marina Gonzalez souhaite mettre au monde un enfant grâce au sperme congelé de son mari décédé. Le Conseil d'Etat a donné un avis favorable au transfert du sperme vers l'Espagne, où cette procédure est légale jusqu'à un an après le décès.
FRANCE

Marina Gonzalez souhaite mettre au monde un enfant grâce au sperme congelé de son mari décédé. Le Conseil d'Etat a donné un avis favorable au transfert du sperme vers l'Espagne, où cette procédure est légale jusqu'à un an après le décès.
Lire et commenter