Intempéries dans les Alpes-Maritimes : l'urbanisation grignotte la Côte d'Azur

FRANCE
Le constat est sans appel. Aujourd'hui près de 95% de la population azuréenne vit dans les zones côtières, juste à côté des cours d'eau. Toutes les zones agricoles qui absorbaient l'eau ont été grignotées. Beaucoup de ces constructions se situent dans des zones inondables.
Lire et commenter