Intempéries : début d'année record sur la Côte d’Azur

Intempéries : début d'année record sur la Côte d’Azur

France
DirectLCI
MÉTÉO - Les pluies diluviennes survenues sur la Côte d’Azur depuis janvier s’accompagnent d’importants dégâts matériels et humains.

Un record vieux de 36 ans. Avec 289 mm de précipitations, le taux de pluviométrie vient de dépasser la plus haute mesure jamais enregistrée à Nice pour le mois de janvier. Celle-ci datait de 1978 (264 mm).

Si les précipitations de janvier ont été "de 40 % supérieures à la normale sur l'ensemble de la France”, selon Christian Vie, de Météo France, “les pluies ont été très excédentaires dans le Sud-Est, jusque trois fois la normale". Ainsi, les averses tombées à Nice en janvier représentent déjà plus d’un tiers des précipitations enregistrées sur l’ensemble de l’année 2013 (722 mm).

Bientôt l’accalmie ?

Les Alpes-Maritimes, comme le Var, figurent parmi les territoires les plus durement touchés par cette météo exceptionnelle. Avec d’importants dégâts matériels et humains. Ces pluies diluviennes ont provoqué de nombreux éboulements notamment à Menton , à Nice et sur la route des stations de sports d’hiver . Leur impact sur les sols pourrait également être à l’origine des récentes catastrophes de Carrefour Lingostière et du train des Pignes .

Pas moins de 22 communes azuréennes ont été déclarées le 2 février en état de catastrophe naturelle . Une reconnaissance “qui va permettre de débloquer les indemnisations pour tous les sinistrés azuréens" selon Christian Estrosi, Président de la Métropole. Ses services s’emploient désormais “à rétablir la circulation sur l’ensemble des 2 400 kilomètres de voirie métropolitaine.” La suite du mois de février devrait leur accorder un répit. Après les nouvelles précipitations attendues lundi sur la Côte d'Azur, Météo France prévoit enfin une accalmie pour les quinze prochains jours. Ouf !
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter