Interdiction de certaines voitures à Paris : que faut-il faire ?

DirectLCI
Pierre Chasserey, délégué général de 40 millions d'automobilistes, est contre la décision de la ville de Paris interdisant certaines voitures (commercialisées avant 1997) de circuler dans Paris dès juillet. Pour lui, si tel est le cas, c'est à la mairie de Paris et Anne Hidalgo, de payer la facture pour les gens qui seront touchés. L'association 40 millions d'automobilistes décide donc de lancer une action en justice.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter