Interdiction de UberPOP : l'Union nationale des taxis "satisfaite" de la décision

DirectLCI
Le Conseil constitutionnel a confirmé mardi l'interdiction du service controversé UberPop, en rejetant les griefs soulevés par Uber dans une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Alain Griset, président de l'Union nationale des taxis, a affiché sa satisfaction après cette annonce. Même si pour lui des "actions" sont actuellement en cours.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter