Interdiction des drapeaux étrangers en centre-ville : ce qu'en pensent les Niçois

Interdiction des drapeaux étrangers en centre-ville : ce qu'en pensent les Niçois
FRANCE

COUPE DU MONDE - Christian Estrosi a signé un arrêté municipal interdisant "l'utilisation ostentatoire de drapeaux étrangers" jusqu'à la fin de la Coupe du Monde. Réactions des niçois.

Le maire UMP de Nice, Christian Estrosi a pris un arrêté municipal qui prohibe "l'utilisation ostentatoire de drapeaux étrangers dans le centre de Nice" . Cette interdiction est en vigueur de 18 heures à 4 heures du matin, dès ce lundi soir et jusqu'au dimanche 13 juillet, date de fin de la Coupe du monde. Une décision qui a enflammé les réseaux sociaux et qui a fait beaucoup réagir les Niçois que metronews a rencontrés hier. 

"Nous ne sommes pas dupes, cet arrêté a été pris pour le match Algérie-Allemagne de ce lundi soir, lance Marie-Jo, quinquagénaire. Sans être pour ou contre, est-ce que ça va être utile ? Quand la ville avait interdit les mariages bruyants, ça n'a pas vraiment été respecté."

Les avis sont partagés

Les Niçois ne sont pas unanimes quant à l'opportunité d'une telle décision. Certains, comme Léa, sont pour. "Ce n'est pas bête ! Surtout par rapport à l'Algérie, avec les débordements et les risques de voitures brûlées … c'est un peu dur, mais ça me paraît être une bonne idée". D'autres, comme Claire, sont plus nuancés : "on peut résider en France et avoir envie de supporter une autre équipe que les Bleus. La décision est compréhensible par rapport aux débordements d'après-match mais, à Nice, il n'y a pas eu d'incidents jeudi dernier ". "Et on fait encore un peu ce qu'on veut", ajoute Erika, à côté d'elle.

"En fait, on n'a le droit de ne supporter que la France !", s'exclament la plupart des personnes interrogées. Gérald lève les yeux au ciel : "C'est ridicule, je ne vois pas le rapport entre les drapeaux et le maintien de l'ordre public". "Agiter un drapeau, c'est une façon de montrer qu'on est fier de sa nationalité. Certains ne s'en serviraient pas s'ils étaient dans leur pays d'origine. Mais, en tant qu'expatriés, ils le font plus facilement", déclare Azevedo, une Brésilienne qui vite à Nice. La question qui est sur toutes les lèvres, c'est : pourquoi le drapeau français est-il autorisé ? "Si le maire prend un arrêté, il doit le faire pour tout le monde", résume Karim, un supporter algérien.

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent