Ivre, il braque un jeune vendeur de muguet

Ivre, il braque un jeune vendeur de muguet

DirectLCI
FAIT-DIVERS – Le jour du 1er mai, un Rezéen de 60 ans a menacé un vendeur de muguet de 22 ans, croyant qu’il lui avait volé son cyclomoteur.

Visiblement, il avait beaucoup bu. Ce qui a sans doute un peu perturbé son raisonnement. Et  contribué au fait qu’il s’est énervé très vite. Jeudi 1er mai en fin d’après-midi, un homme de 60 ans a braqué un pistolet sur un jeune vendeur ambulant, rue de la Paix à Rezé.

L’agresseur a en fait fait quelques courses au supermarché, après avoir passé l’après-midi au bistrot. En sortant, il ne retrouve plus son cyclomoteur, avec lequel il était arrivé. Les idées sans doute un peu confuses, il s’imagine que l’auteur du vol est un jeune garçon de 22 ans, qui a installé juste à côté du magasin un stand de muguet.

2 g d'alcool dans le sang

En colère, il sort un pistolet de 9 mm, le braque sur le jeune homme, qui a passé la journée à vendre ses brins à clochettes avec deux amis. Coup de chance : d’après Ouest-France, une voiture passe à ce moment, faisant écran entre les protagonistes . Le trio s’enfuit, et appelle les secours. La police arrive sur les lieux, bloque la rue. Le suspect est en fait déjà connu des forces de l’ordre, pour de petits délits routiers, comme des conduites en état d’ivresse. Il est aussi connu dans le quartier, pour passer ses journées à bricoler dans son garage, trinquant souvent avec des amis. Il est interpellé chez lui aux alentours de 19 heures. Il a deux grammes d’alcool dans le sang.

Le pistolet a été retrouvé chez le sexagénaire, ainsi que cinq carabines, et des munitions. Les vérifications sont en cours. L’homme a été mis en examen pour tentative d’homicide. Il a été placé en détention provisoire. S’il s’avère que l’arme était chargée au moment de l’agression, il encourt un passage devant la cour d’assises. Quant au cyclomoteur, à l’origine de l’incident, nul ne sait encore s’il a été finalement volé ou simplement égaré, oublié dans les brumes de l’alcool…
 

Sur le même sujet

Lire et commenter