Ivre, il tabasse et mord des policiers venus l'arrêter

 Ivre, il tabasse et mord des policiers venus l'arrêter

FAIT DIVERS - Une jeune homme a roué de coups des policiers venus l'interpeller à Petite Synthe, près de Dunkerque. Le jeune homme a écopé de 6 mois de prison avec sursis en comparution immédiate.

Tout commence par un cambriolage. Jonathan, rentre chez lui, à Petite Synthe, près de Dunkerque ce mardi. Il a beau être 9 heures du matin, le jeune homme de 18 ans est déjà ivre. Très agité, il s'aperçoit que sa porte d'entrée est fracturée. Dès lors, il rentre dans une colère noire, une vraie fureur. Il déplace les meubles, casse des assiettes, crie. Les voisins alertés par le bruit appellent la police. Les forces de l'ordre débarquent rapidement.

A leur arrivée, c'est l'explosion comme le relate La Voix du Nord qui révèle cette information . Les insultes et les coups pleuvent. Une policière se prend un coup de pied, elle perd l'équilibre et se cogne la tête contre l'extincteur.

Prison avec sursis

Un fonctionnaire reçoit un coup de poing au visage, un autre est mordu par Jonathan. Finalement et non sans mal, Jonathan est maîtrisé.

Il a été jugé en comparution immédiate. A la barre, l'agresseur a fait son mea culpa : "Dès que je bois, je suis violent, je ne sais plus ce que fais". Le tribunal a tranché. Le jeune homme est condamné à six mois de prison avec sursis. Il devra par ailleurs indemniser les policiers blessés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : fin de l'alerte dans les 9 derniers départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : 10.386 personnes hospitalisées, dont 1655 en soins intensifs

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

EN DIRECT - Régionales : "Râler c'est bien mais à un moment donné, il faut aller voter", dénonce Jordan Bardella

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.