"J'aurais pu y laisser ma vie" : brûlé au second degré à cause d'une cigarette électronique, il raconte sa mésaventure

DirectLCI
FUMER TUE - Cédric, "vapoteur assidu", a eu des sueurs froides. La batterie de sa cigarette électronique lui a explosé entre les mains, le blessant sérieusement. Il raconte son accident rarissime.

Des mains brûlées au second degré, une blessure à la cuisse, un jean troué... Cédric se souviendra longtemps de ce trajet en voiture. Alors qu'il conduisait, la batterie de sa cigarette électronique, située dans la poche de son pantalon, a émis un sifflement. 

Je suis choquéCédric, blessé par un cigarette électronique

"Je roulais à peu près à 80 km/h. À ce moment-là, elle est partie comme une fusée, a troué ma poche de jean, rebondi plusieurs fois dans l'habitacle et fini sa course à l'arrière du véhicule", raconte le Toulousain. La banquette arrière prend feu, il va tenter d'éteindre l'incendie avec ses mains, avant d'être secouru par des automobilistes. "Je suis choqué. Je me dis que j'aurais pu y laisser ma vie. Les mains étaient complètement brûlées, du plastique sur les doigts", décrit-il. 


Ces accidents sont rarissimes. La batterie de ce jeune homme était déconnectée de tous appareils. Cet incident surprend les professionnels. "Il pourrait y avoir un contact métallique, ça peut être avec des clés et des pièces", tente de justifier un responsable d’Ivapoteclean. Pour l’heure, Cédric a porté plainte et une enquête est en cours. Il a pris la décision de ne plus vapoter.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter