Jacqueline Sauvage graciée : les habitants de son village du Loiret soulagés

À La Selle-sur-le-Bied, la décision de François Hollande fait l’unanimité. Jacqueline Sauvage, condamnée en 2014 à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, a été graciée par le président dimanche. Dans son village, elle était considérée comme une victime. "Quand tout le monde a entendu le coup de fusil, on croyait que c’est lui qui l’avait tué. En fin de compte, c’est elle qui s’est libérée" a rappelé un résident.
FRANCE

À La Selle-sur-le-Bied, la décision de François Hollande fait l’unanimité. Jacqueline Sauvage, condamnée en 2014 à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, a été graciée par le président dimanche. Dans son village, elle était considérée comme une victime. "Quand tout le monde a entendu le coup de fusil, on croyait que c’est lui qui l’avait tué. En fin de compte, c’est elle qui s’est libérée" a rappelé un résident.
Lire et commenter