"Je ne me suis jamais senti aussi bien" se réjouit le deuxième porteur du coeur artificiel Carmat

France
DirectLCI
Dans le Journal du Dimanche, le deuxième porteur du coeur artificiel Carmat se livre sur son nouveau quotidien et se sent "revivre". Âgé de 69 ans, le nouveau greffé se fixe 20 ans après l'opération : il aura 99 ans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter