« Je ne suis ni terroriste, ni un meurtrier », Salah Abdeslam prépare sa défense

DirectLCI
A quelques semaines, voire jours, de son extradition vers la France, la défense de Salah Abdeslam commence à se dessiner. Le terroriste présumé prend des distances avec la notion de kamikaze, et minimise son implication dans les attentats de Paris. L’un de ses frères aînés a pu le rencontrer vendredi dans sa prison de Bruges. Il a rapporté aux enquêteurs les propos de son frère. Selon lui, si Salah Abdeslam l’avait voulu, « il y aurait eu plus de victimes ».

Sur le même sujet

Lire et commenter