"Je ne suis pas happy" : des pompiers en colère poussent la chansonnette

FRANCE

Les pompiers ne sont pas "happy". L’application d’une directive européenne, qui prévoit de baisser leur salaire de 200 à 400 euros par mois, inquiète les sauveteurs. Malgré des manifestations, le Syndicat national des sapeurs pompiers professionnels (SNSPP), qui dit ne pas être entendu, a décidé d’opter pour une autre méthode de revendication : la chanson. En parodiant le titre "Happy" de Pharrell Williams, ils ont rapidement créé le buzz. Une démarche sur laquelle revient Thibaud Vézirian dans l’œil du web.
Lire et commenter