Jean Imbert : "La malbouffe, c'est mauvais pour soi et pour la planète"

FRANCE
Le cuisinier Jeam Imbert pointe du doigt un problème de santé et de société, la malbouffe. Une hérésie pour la planète mais aussi pour les gens. Et qui se retranscrit notamment dans le gaspillage alimentaire. Si les restaurants devraient travailler les produits dans leur ensemble, les gens devraient eux aussi faire attention et acheter des produits frais.
Lire et commenter