Jean-Noël Guérini lance son association politique la "Force du 13"

Jean-Noël Guérini lance son association politique la "Force du 13"

France
DirectLCI
POLITIQUE – Le président du conseil général des Bouches-du-Rhône, ex-membre du Parti socialiste, vient de lancer son association politique, Force du 13, pour les prochains rendez-vous électoraux.

Il revient encore plus déterminé. Jean-Noël Guérini, déchu du Parti socialiste , a annoncé vendredi la création d’une association politique, baptisée "Force du 13". Un mouvement financé uniquement par les cotisations "et sans faire appel à l’argent public", précise le sénateur.

Politiquement, la "Force du 13" acceptera les alliances avec les autres partis "sauf avec les extrêmes", indique Jean-Noël Guérini. Reste à réunir des militants. "1000 sont attendus d’ici la fin de la semaine prochaine", assure le président du conseil général comptant sur la présence "d'élus, de maires, de responsables politiques", venus de tous bords politiques, du PS au PCF en passant par des adhérents des listes Diouf .

La hache de guerre n’est pas enterrée

Après l'échec de la gauche aux municipales à Marseille, "il y a un espace politique qui s'ouvre à nous", estime Jean-Noël Guérini, précisant que son mouvement pourrait s'étendre au-delà du département. En janvier, le président du conseil général avait annoncé qu'il conduirait une liste "autonome" avec des candidats issus de droite et de gauche pour les élections sénatoriales.

Une première étape avant les élections cantonales et régionales où la "Force du 13" a pour objectif d’être présente. Des rendez-vous électoraux qui ne font pas oublier au sénateur les querelles des municipales. S’en prenant nommément à l'ex-candidat PS à la mairie de Marseille, Patrick Mennucci, pourfendeur du "système" Guérini mais qui selon ce dernier lui aurait proposé un accord durant les municipales.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter