Jérôme Cahuzac privé de bistouri

Jérôme Cahuzac privé de bistouri

France
AFFAIRE CAHUZAC - Sept mois après son audition devant le Conseil de l'ordre des médecins, l'ex-ministre du Budget, par ailleurs chirurgien, a été interdit d'exercice pendant trois mois. Le CDOM a ainsi décidé de le sanctionner pour ses mensonges à l'Assemblée nationale.

Plus d'un an après les révélations de Médiapart, Jérôme Cahuzac paie encore les conséquences de son exil fiscal. Démissionnaire de son poste de ministre du Budget et mis en examen, il est désormais interdit d'exercice de la médecine pour une durée de six mois, dont trois avec sursis. Le tout pour ses activités de chirurgien.

Sept mois après l'audition de l'ex-maire de Villeneuve-sur-Lot, le Conseil de l'Ordre des médecins a donc décidé de sa sanction, qui fait suite à ses mensonges devant les députés. "Il a été sanctionné pour avoir menti devant l'Assemblée nationale. Nous estimons que c'est amoral et qu'il a déconsidéré la profession de chirurgien", a déclaré à l'AFP la présidente du CDOM, Irène Kahn-Bensaude.

"Je n'ai pas, et je n'ai jamais eu un compte à l'étranger"

En effet, deux jours après les révélations de fraude, le 4 décembre 2012, celui qui était alors membre du gouvernement Ayrault avait affirmé dans l'hémicycle : "je n'ai pas, et je n'ai jamais eu un compte à l'étranger, ni maintenant, ni avant". Une phrase qu'il contredisait lui-même le 2 avril, lors de ses aveux.

Pour justifier sa sanction, le CDOM s'est appuyé sur les articles 3 et 31 du code de déontologie médicale. Le premier stipule ainsi que "le médecin doit, en toutes circonstances, respecter les principes de moralité, de probité et de dévouement indispensables à l'exercice de la médecine". Quand le second avance que "tout médecin doit s'abstenir même en dehors de l'exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci".

Et si l'intéressé trouve la sanction trop lourde, il lui reste un mois pour faire appel.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jérôme Cahuzac condamné

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter