Jeu mortel en Haute-Loire : la pratique du "Air Soft" en question

France
DirectLCI
Les trois adolescents décédés en Haute-Loire jouaient à un jeu de guerre baptisé "Air Soft" pour lequel ils avaient fabriqué des fumigènes artisanaux. C'est au cours de la manipulation de produits chimiques dangereux que l'accident s'est produit. Comment ce jeu de simulation de combat est-il pratiqué et encadré ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter