Jihadisme : une filière d'acheminement jugée en l'absence du principal prévenu

Jihadisme : une filière d'acheminement jugée en l'absence du principal prévenu

Le procès d'une filière d'acheminement de djihadistes s'ouvre ce mardi au Palais de justice de Paris. Sept prévenus sont jugés mais le principal prévenu, Salim Benghalem, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international, est introuvable. Les juges devront se satisfaire des témoignages des six autres prévenus, comme l'explique Ségolène Chaplin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 patients en réanimation quasiment atteint

Mort de George Floyd : Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Carrefour supprime à son tour les tickets de caisse

Variants : le "double mutant" indien est-il déjà présent en Europe ?

Lire et commenter